Observation des cétacés

L’activité de whale-watching se développe en Méditerranée. Bien gérée, et contenue dans une dynamique extensive, elle est un fabuleux vecteur d’éducation à l’environnement, elle contribue à l’économie locale et peut participer à la recherche sur les cétacés et à leur conservation. Mais à défaut de cadre, elle peut s’intensifier, augmenter la pression sur le milieu et les dérangements des animaux, jusqu’à engendrer de très graves répercussions sur les populations concernées.

Depuis 2004, plusieurs études ont démontré que cette activité se développe en Méditerranée, particulièrement dans le bassin nord occidental. Conscients de ces enjeux, un grand nombre d’opérateurs de whale-watching du Sanctuaire Pelagos se sont fédérés, à l’initiative du Sanctuaire Pelagos et de l’Accord sur la Conservation des Cétacés de la mer Noire, de la Méditerranée et de la zone Atlantique adjacente (ACCOBAMS), et avec l’appui de plusieurs Organisations Non-Gouvernementales (ONG). De cette collaboration est née l’idée de créer un outil de gestion concerté et volontaire pour assurer la durabilité de cette activité : un label destiné aux opérateurs de whale-watching inscrits dans une démarche de qualité et de responsabilité environnementale.

De plus, il faut rappeler :

  • Que la Résolution ACCOBAMS 4.7 établit les Lignes Directrices pour l’observation des cétacés à des fins commerciales dans la zone de l’ACCOBAMS ;
  • Qu’en vertu de l’Article II, paragraphe 1, de l’ACCOBAMS, les Parties interdisent et prennent toutes les mesures nécessaires pour éliminer tout prélèvement délibéré de cétacés, y compris leur harcèlement ou toute tentative de s’engager dans une telle activité ;
  • Que d’après le Chapitre 1.c) de l’Annexe 2 à l’ACCOBAMS, les Parties demandent que soient menées des études d’impact destinées à servir de base à l’autorisation ou à l’interdiction de la poursuite ou du développement futur des activités susceptibles d’affecter les cétacés ou leurs habitats dans la zone de l’Accord, comprenant le tourisme et l’observation des cétacés, ainsi qu’à la détermination des conditions dans lesquelles ces activités peuvent être pratiquées ;
  • Que la Résolution de l’Accord Pelagos 4.5 relative à l’établissement d’un label pour les activités d’observation des mammifères marins à des fins commerciales dans le Sanctuaire Pelagos a été adoptée par les pays Parties ;
  • Que l’article 8 de l’Accord Pelagos sur la protection des mammifères marins en Méditerranée dispose que « Dans le Sanctuaire, les Parties réglementent l’observation des mammifères marins à des fins touristiques » ;
  • Que le Sanctuaire Pelagos présente un potentiel unique pour les activités d’observation touristique des mammifères marins et que cette observation constitue un outil remarquable de sensibilisation et d’éducation ;
  • Que les activités d’observation des cétacés à des fins commerciales, lorsqu’elles sont correctement conduites, devraient être encouragées car elles contribuent à l’éducation et à la sensibilisation du public sur les cétacés et leurs habitats et présentent d’autres bénéfices potentiels, y compris des bénéfices économiques ;
  • Que cette activité, si elle est mal pratiquée, peut être source de perturbations préjudiciables aux mammifères marins ; et enfin
  • Que le paragraphe 130 du document « L’avenir que nous voulons », adopté en 2012 par la Conférence de Rio sur le développement durable (Rio +20) souligne la nécessité d’appuyer les activités liées au développement durable du tourisme et le renforcement des capacités à cet égard, qui favorisent la connaissance de l’environnement, conservent et préservent l’environnement, respectent la vie sauvage, la flore, la diversité biologique, les écosystèmes et la diversité culturelle, et améliorent les conditions de vie et les sources de revenu des populations locales en protégeant leur économie, ainsi que l’environnement et le milieu naturel dans son ensemble.

Dans ce contexte, et pour répondre à la demande des Pays Parties à l’Accord, l’ACCOBAMS et le Sanctuaire Pelagos ont souhaité promouvoir une démarche de valorisation des bonnes pratiques d’observation des cétacés à des fins commerciales. Volontaire, individuelle et collaborative, la marque collective «High Quality Whale-Watching®» incite à l’application de bonnes pratiques et de savoir-faire responsables par les opérateurs d’observation de cétacés en mer et leurs équipages et participe à l’optimisation des initiatives existantes.

 

Documents d’intérêt

ACCOBAMS-MOP3/2007/Résolution 3.23 – Observation commerciale des cétacés : vers un label

ACCOBAMS-MOP4/2010/Résolution 4.7 – Activités pour l’observation des cétacés à des fins commerciales dans la zone de l’ACCOBAMS

ACCOBAMS-MOP6/2016/Résolution 6.20 – Activités commerciales d’observation de cétacés dans la zone de l’ACCOBAMS

Wildlife Watching and Tourism – A study on the benefits and risks of a fast growing tourism activity and its impacts on species (CMS)